En 30 ans d’existence, je peux affirmer que jamais je ne me suis fait draguée, j’envie celles qui ont, un moment, eu ce sentiment d’être désirable et de plaire à un inconnu en boîte, à un collègue au travail, à un copain d’un ami… Enfin, toutes celles qui savaient qu’un mec était en train de les draguer avec succès ou pas. Moi, aucun homme n’a fait une quelconque approche, mon mari, c’est moi qui l’ai poursuivi de mes assiduités. Donc, j’ai largement eu le temps d’étudier mes congénères, je voulais être sûre de reconnaître un moment de drague s’il se présentait. Hélas, rien de rien ! Mais cela me permet de vous donner le fruit de mon étude ici.

La drague diffère selon l’âge des hommes, les approches d’un mec de 20 ans ne sont pas les mêmes que celles d’un de 50 ans. Le seul problème c’est que l’on n’est pas intégrée d’un décodeur, nous les femmes, on essaie d’analyser les situations, on raconte à nos copines pour avoir leur avis, « à ton avis je lui plais ou pas ? », on cherche des réponses sur Internet, sans succès. C’est frustrant ! Les mecs sont soi-disant moins compliqués, je ne suis pas sûre.

Je vais donc vous exposer plusieurs situations auxquelles j’ai pu assister, cela vous permettra de vous faire votre opinion. Ici je vais évoquer ce que j’appellerais la « drague subtile », pas celle du lourdaud qui vous aborde franco en boîte ou dans la rue et qui croît que vous aller tomber directement en pamoison devant lui. Celle-là vous la reconnaissez rapidement, vous ne vous posez pas la question quand un mec que vous ne connaissez pas se dirige vers vous pour vous offrir un verre.

 

Situation n°1 : Le pote d’un ami.

 Vous vous retrouvez avec des amis et  des copains à eux que vous ne connaissez pas, dans un café ou à une soirée. Comment savoir si vous plaisez à un mec ? Tout d’abord lors des présentations, vous allez faire la bise à vos amis puis aux personnes qui vous sont présentées. Un léger brouhaha s’en suit durant lequel vous demandez des nouvelles à vos amis et vous racontez les derniers événements de votre petite vie. Vous prenez place ensuite autour d’une table ou sur un canapé pour un éventuel apéro ou un repas ou un petit verre, peu importe. Vous avez repéré parmi les copains de vos amis un garçon plutôt craquant, mais comment savoir s’il vous trouve à son goût ? Comment savoir si ce n’est pas vous qui vous faites un film (car ça arrive souvent chez les filles !) ? Analysons les situations en quelques points.

1)  Le choix des places. Si un mec vous a repérée au moment des présentations et qu’il a envie de vous connaître, il va essayer de s’asseoir le plus près possible de vous ; il se peut, malheureusement, que les places à vos côtés soient déjà prises pas vos copines. S’il y avait une chaise de libre juste à côté de vous et que Roméo (appelons le mec qui vous fait craquer Roméo) a préféré s’asseoir plus loin, à côté de ses potes ou à côté d’une blondasse à forte poitrine (si vous n’en êtes pas déjà une !), c’est qu’il ne vous a pas vraiment repéré comme potentielle copine. Ne me dîtes pas qu’il joue à un petit jeu de séduction, non ! Les hommes ne sont pas comme nous, à ce stade, ils ne jouent pas, ils n’esquivent pas, ils ne se font pas désirer, si vous leur plaisez ils se rapprochent, point barre !

2) Le début des conversations.  Des petits groupes se sont formés autours de diverses discussions, vous êtes près de votre Roméo  qui vous demande gentiment ce que vous faites dans la vie, c’est une amorce simple qui permet d’engager aisément une conversation en société. Là, vous racontez votre travail, (sans trop vous plaindre si possible), si au bout de quelques minutes, alors que vous n’avez pas terminé de vous étendre sur ce sujet, il attaque sur son boulot à lui, que cela dure une éternité et qu’ensuite, une fois qu’il a terminé, il se détourne de vous pour parler à quelqu’un d’autre ou aller grignoter un amuse-gueule, c’est qu’il n’est pas intéressé par votre petite personne. Désolée, c’était juste de la politesse, du savoir-vivre en société ! Moi, ça m’est arrivé des centaines de fois (enfin, peut-être pas des centaines mais vraiment beaucoup de fois !). Par contre s’il vous pose des questions sur votre travail, sur votre avenir, qu’il ne vous coupe pas la parole pour parler surtout de lui, qu’il vous regarde quand vous lui parlez et qu’il n’est pas en train de tourner la tête à droite et à gauche constamment pour trouver un échappatoire (c’est-à-dire quelqu’un de plus intéressant que vous), c’est très bon signe. Moi, ce qui m’arrivait tout le temps, c’est que le garçon qui me plaisait et avec lequel je discutais, tout en me faisant déjà des fantasmes dans la tête, se tirait au bout de quelques minutes pour aller prendre un autre verre ou manger un truc et il ne revenait jamais vers moi mais allait discuter avec ses amis ou une autre fille. Si ça vous arrive, c’est fichu, passez à autre chose !

3)  L’attention. Roméo vous propose de vous resservir à boire ; il est attentionné et veille à ce que vous soyez bien, que vous n’ayez pas à vous lever pour vous servir vous-même, ou que vous poireautiez comme une gourde avec un verre vide à la main. C’est très bon signe. Ce qui l’est moins c’est s’il propose de resservir tout le monde et que vous n’êtes qu’une convive parmi d’autre, auquel cas c’était juste de la politesse. Personnellement, je n’ai connu que deux cas de figure, la première quand un ami ressert tout le monde et dans tous les cas je n’étais jamais la première servie ; deuxième cas, quand mon verre était vide et qu’il fallait aller à un bar ou à un buffet pour s’abreuver, jamais un mec ne m’a proposé de m’apporter un nouveau verre. Il fallait soit, que j’ai l’air idiote à attendre avec mon verre vide dont je ne savais pas quoi faire, soit que j’aille moi-même passer pour une pochtronne et me resservir toute seule.

4)  La position du corps. Le langage corporel est primordial à analyser. Roméo, s’il est intéressé aura son corps tourné vers vous ; cela peut être les jambes qui seront croisées dans votre direction si vous êtes assis, ou les pieds qui seront légèrement dirigés vers vous si vous êtes debout. Si vous êtes face à face et que son buste est incliné en avant pour mieux vous écouter, c’est un signe prometteur. Par contre, si vous discutez ensemble mais qu’il n’y a que sa tête qui vous fait face et que les autres parties de son corps semblent se tourner vers une autre direction, c’est qu’il ne souhaite pas vraiment parler avec vous et qu’il cherchera à aller ailleurs, dès que possible. De la même manière s’il vous écoute en croisant les bras, adosser à sa chaise mettant un maximum de distance avec vous, c’est qu’il n’est pas du tout réceptif à vos parole, laissez tomber !

5) Il commence à vous charrier. La soirée est bien entamée, vous avez beaucoup parlé avec Roméo et celui-ci commence à vous charrier, vous lancer des piques ou des vannes, c’est prometteur. Les hommes aiment être taquins, il ne faut pas prendre la mouche et jouer sa mégère outrée, sinon vous allez vite les refroidir. Il faut vous montrer, vous aussi, taquine mais sans être blessante, on n’attaque pas un mec sur son physique, son boulot ou ses fringues. Vous pouvez le charrier sur sa façon de cuisiner, de jouer (si vous jouez à un jeu de société, on ne sait jamais, ça arrive encore ce genre de chose), sur ses lectures (s’il en a et que ce n’est pas seulement l’équipe !), ses actrices préférées, le dernier film qu’il a vu. Enfin, que des sujets légers qui ne lui feront pas peur,  car si vous critiquez le foot qu’il vénère, il sait pertinemment que tous les matchs qu’il voudra regarder durant les différentes ligues seront l’objet d’éventuelles disputes si vous étiez sa copine. Or, entre la passion du foot et une fille mignonne, potentielle petite amie, mais qu’il ne connaît à peine, le choix est vite fait pour un mec !

  Ne faites pas non plus, de remarques sur sa coupe de cheveux ou le choix de son tee-shirt sur lequel il y a Bob l’éponge ; il faut bien penser que si vous, vous avez passé du temps à vous préparer, vous coiffer, choisir votre tenue pour la soirée afin d’être la plus jolie possible, car après tout, on ne sait jamais, c’est peut-être ce soir que vous rencontrerez le Grand Amour, les mecs raisonnent de la même manière, à quelques différences près. Ils ne penseront peut-être pas au grand amour comme vous pouvez le faire, mais ils aiment séduire, plaire, attirer, or, ils ne sont pas toujours sûrs d’eux. Du coup, eux aussi ont dû passer du temps à se préparer, ça se voit moins, c’est tout ! Les garçons sont susceptibles, si vous critiquez leur tenue vestimentaire, ils vont se braquer et se refermer et au lieu de vous êtes montrée « taquine », vous serez pour toujours « la chieuse qu’a pas de goût ».

 Les hommes charrient depuis la maternelle les filles qu’ils apprécient, c’est dans leurs gènes, souvenez-vous du gamin qui faisait que de vous pousser dans la cour de primaire parce qu’il était amoureux de vous. Avec l’âge, ils sont juste plus subtiles, ils ne vous poussent plus (quoique si vous vous retrouvez dans une piscine ou à la mer, ils essaieront de vous mettre la tête sous l’eau, de vous arroser ou de vous balancer sur le sable) mais par leurs mots, ils essaient de vous bousculer pour que vous réagissiez. Les deux erreurs à ne pas faire, seraient premièrement, d’ignorer toutes les boutades et du coup, de prendre le risque de paraître hautaine et suffisante, deuxièmement de réagir excessivement et de répondre de manière agressive. Il faut un juste milieu, c’est-à-dire vous montrer « joueuse » : sourire à ses remarques et dire que vous prenez notes de ses critiques pour vous améliorer pour la prochaine fois, avec un sourire mutin (vous insinuez ainsi qu’il y aura une prochaine fois ; j’ai assisté à une scène de ce genre et ça marche, le mec a sourit de manière entendue, genre « ok, on verra, je ne manquerais pas de vérifier si tu t’es améliorée »).

Par contre si Roméo se montre vraiment déplaisant, ce n’est peut-être pas que vous l’attirez mais au contraire que vous êtes le genre de fille qu’il exècre ; ça n’arrive pas souvent mais c’est possible. Certains hommes ont des genres de nanas qu’ils détestent particulièrement, je vous en donne la liste comme ça vous saurez si vous en faites partie :

-    La blondasse à forte poitrine qui n’a pas de cervelle et qui ne jure que par Paris Hilton. Les mecs ne sont pas tous attirés pas ce type de fille, au contraire. Ils aiment certes les blondes, les fortes poitrines, Paris Hilton dans sa sex tape, mais pas les trois combinés.

-  Les filles prout-prout et bêcheuses. Vous portez un serre-tête à carreau vert et bleu, une jupe qui descend en dessous du genou avec des mocassins, vous allez à la messe le dimanche, en vacances dans la villa de vos riches parents en bord de mer, vous êtes contre le mariage pour tous et l’avortement et vous en êtes fière; ils est possible qu’on vous déteste, ne soyez pas surprise !

L’intello coincée. Vous pensez que vous êtes plus intelligente que tous vos amis réunis, vous ne regardez jamais la télé et vous dénigrez tous les programmes, vous parlez du dernier livre que vous avez lu qui décrit la vie dans les goulags alors que tous vos amis étaient en train de parler du dernier Superman sorti au cinéma ; vous êtes chiante, en bref !

Vous êtes un vrai laideron. Vous avez 35 ans et aucun homme ne s’est jamais intéressé à vous, pourquoi cela commencerait-il ce soir alors ?

6) De petits contacts physiques. Les garçons qui sont attirés par une fille sont à la recherche systématique de contacts physiques, sans pour autant que cela soit déplacé (n’ayez pas les idées mal placées). Ils vont chercher à vous toucher l’avant bras en vous parlant, d’ailleurs nous les filles, on a tendance à faire la même chose ; ils vont faire en sorte, s’ils sont assis que leur genou touche votre jambe ; ils vont mettre une de leurs mains sur votre épaule au moment de vous faire la bise pour vous dire au revoir. Ce n’est pas du hasard, ne vous dîtes pas qu’il ne l’a pas fait exprès ; cela peut ne pas être fait consciemment, mais l’inconscient de votre Roméo envoie des signes positifs. Pour ma part, cela ne m’est jamais arrivé, les garçons en me disant bonsoir, gardent bien leurs bras le long de leur corps alors qu’ils se montrent beaucoup plus chaleureux et amicaux avec d’autres filles qu’ils ne connaissaient pas en début de soirée. Pour montrer que vous êtes également réceptifs à ces petites attentions, vous devez créer un « mimétisme subtil », s’il effleure votre jambe avec la sienne, faite de même, ne retirez pas votre jambe comme si vous risquiez d’attraper la gale, au contraire prolonger le contact. S’il pose sa main sur votre épaule au moment de la bise du départ, placez la votre sur son avant bras ; le cerveau de votre Roméo enregistrera l’information, il saura que vous êtes sur la même longueur d’onde que lui.

7)  Il cherche un moyen de garder le contact après la soirée. La soirée arrive à son terme, vous ne savez pas quand vous pourrez revoir Roméo, faudra-t-il attendre que vos amis organisent à nouveau une petite fête lors de laquelle vous serez tous les deux invités ? Il faut que vous sachiez que si vous, vous allez penser au gars craquant que vous venez de rencontrer, pendant plusieurs semaines, soûler votre meilleure amie tous les jours en lui demandant comment faire pour le revoir, votre Roméo ne va du tout réagir de la même manière. La seule exception c’est si vous ressembler à Adriana Karembeu, mais là je doute qu’il vous laisse partir de la soirée sans avoir, préalablement récupérer votre numéro de téléphone. Un mec ne va pas se faire des tas de films à votre sujet, d’ici quelques jours, il vous aura oublié, sans être désobligeante. Un mec, ça aime séduire –qui n’aime pas d’ailleurs ? – un mec c’est avant tout un « organe » avec deux jambes, deux bras et une tête, il faut vous en souvenir. Roméo ne va pas se languir de vous dans son lit en regardant Bridget Jones ; demain il sera avec ses potes à faire de nouvelles rencontres même s’il vous a trouvé super sympa et plutôt mignonne lors de votre rencontre. Il ne va pas demander à vos amis communs votre numéro de téléphone pour vous recontacter, sinon il serait en position de faiblesse, et les mecs, ça n’aime pas d’avoir l’air aux aboies. Donc, si vous lui plaisez, il  sera ravi d’avoir l’opportunité lors de la soirée d’obtenir vos coordonnées (téléphone, mail…), mais il ne va vous les demander de but en blanc, ça c’est réservé à la drague Hard discount des beaufs en boîtes de nuit ! Il faut donc que ça soit vous qui créiez l’occasion, je sais ce n’est pas si simple, mais les garçons, c’est comme ça ! C’est compliqué ! Il ne faut que vous ayez l’air trop entreprenante, trop collante, mais il ne faut pas non plus que vous soyez distante et inaccessible. Donc, c’est à vous de créer l’opportunité des échanges des numéros de téléphone, mais c’est à lui d’être demandeur. Tout est dans la juste mesure. Vous avez le choix entre plusieurs occasions.

- Vous dîtes à l’une de vos copines « au fait, Sylvie, j’ai changé d’adresse mail, car j’ai eu un problème avec l’adresse précédente (même si ce n’est pas vrai, vous prévenez votre copine que c’est un subterfuge pour Roméo, il faut qu’elle joue le jeu), tu l’as note c’est fille.desepérée@romeo.fr » A ce moment, si Roméo est intéressé il vous demandera s’il peut aussi la noter pour « garder le contact au cas où ». Il n’en dira pas plus, faut pas rêver, il ne va pas fixer un rendez-vous comme ça devant tout le monde ; par contre d’ici une bonne semaine, il vous enverra un petit mail anodin pour prendre de vos nouvelles sans plus. Vous devrez y répondre sans montrer non plus trop d’enthousiasme, pas dans la minute qui suit la réception du mail, attendez la soirée vers 20 h. Ne faites pas, non plus, poireautez Roméo jusqu’au lendemain, car il a eu le courage de vous envoyer un petit mail et il attend sûrement le votre. Moi, un jour j’ai pris le mail d’un collègue qui le donnait à une autre collègue, dans la même situation que je viens de décrire au « cas où » j’aurais un truc à lui demander pour le boulot. Ce mec me plaisait bien, alors après 3 jours, je lui envoie un mail, tout à fait anodin, pour lui demander des informations concernant le travail, je me suis dit que ça serait peut être le début d’un échange de communications. Et bien, j’ai attendu très longtemps, vraiment très longtemps sa réponse, je l’attends toujours d’ailleurs. Les mecs, ça s’embêtent pas avec les filles qui ne les intéressent pas, la preuve ! Donc même si le mail qu’il vous envoie est minimaliste et sans grand intérêt quant à son contenu, c’est la démarche qui compte. L’idéal dans votre réponse serait de dire que vous avez passé une semaine difficile, au boulot votre collègue fait une dépression et pleure tout le temps, votre boss a accru votre charge de travail, votre voiture a eu du mal à démarrer, vous pensez que c’est peut-être les bougies mais vous n’avez pas encore eu le temps d’appeler un garagiste… Roméo a trois solutions maintenant : soit il répond en vous plaignant et en espérant que ça va s’arranger pour vous et il termine par « à une prochaine, peut-être », là ça veut dire bye-bye, il n’est pas vraiment intéressé ; soit il vous propose de vous changer les idées en allant boire un verre (c’est le Jackpot !!!) ; soit il se propose de regarder votre voiture, il s’y connaît un peu en bougies et là ça sera à vous de l’inviter pour le remercier.

- Deuxième  opportunité pour échanger les coordonnées de chacun : si vous avez une passion commune pour un groupe, pour un film, pour sauver la planète, enfin, peu importe ! Vous pouvez demander à Roméo de vous « fournir de la doc », « des infos », etc… Encore faut-il avoir des goûts en commun. Si Roméo semble prêt à échanger avec vous sur le sujet qui vous intéresse, s’il vous demande rapidement votre numéro de téléphone, votre adresse mail, pour vous donner les prochaines dates du concert de tel groupe ou la prochaine réunion des militants altermondialistes, sautez sur l’occasion, c’est le moyen de le revoir. Par contre, l’erreur à ne pas faire c’est de proposer maintenant d’aller boire un verre ou un café après avoir milité pour green peace ou être aller voir le groupe les chaussettes sales. Vous ne savez pas si Roméo est juste très enthousiaste à l’idée de recruter une nouvelle militante pour sauver la planète ou si lui aussi, y voit l’occasion d’un rencart ultérieur. Vous ne pouvez pas encore savoir, le seul conseil c’est d’être jolie le jour J, et d’attendre que Roméo vous propose un verre. Ce n’est pas à vous de tout faire.

- Troisième solution : le coup de la panne ! Les problèmes de voiture, c’est très pratique. J’ai des amis qui se sont mis ensemble après un problème de batterie, ma copine m’appelle pour savoir si on peut venir la dépanner car sa batterie était à plat, or je n’étais pas dans le coin. Mon mari appelle son meilleur ami et lui demande d’aller dépanner notre copine. Or, ce qu’on ignorait c’est que ma copine avait flashé sur le copain de mon mari et que le pote de mon mari avait des vues sur ma copine. On avait fait quelques soirées communes, c’est vrai qu’ils se taquinaient pas mal (comme quoi, c’est toujours un signe !), mais sans plus. Une fois la voiture redémarrée, nos amis se sont fixés un rendez-vous pour aller visiter un monument et aller dîner, et hop ! Ils sont toujours ensemble et ont deux enfants.

Quant à moi, j’ai eu droit à mon premier baiser à l’âge très avancé de 22 ans, après un problème de voiture. J’étais étudiante, ma voiture avait aussi 22 ans et elle avait fait des siennes le matin ;  j’ai donc, demandé à d’autres étudiants s’ils s’y connaissaient. Il y en a un qui a regardé ma voiture, sans succès, mais qui en a profiter pour m’embrasser après. Comme quoi, même les cas désespérés comme le mien trouve quelques avantages aux voitures en panne.

Du coup, lors de votre soirée, vous pouvez vous plaindre que pour venir chez vos amis, votre voiture a eu du mal à démarrer, vous ne savez pas si vous pourrez rentrer. Roméo peut alors, soit se proposer de vous raccompagner (là, c’est qu’il est très intéressé !), soit jeter un œil à votre voiture avant que vous ne partiez, et là vous lui demanderez avec un regard plein de détresse ce que vous faîtes si votre voiture cale et ne démarre plus alors qu’il est déjà minuit. En gentleman, il vous donnera son numéro de portable pour venir vous dépanner. Roméo peut également vous proposer de passer dans la semaine avec son « copain mécanicien », ou son frère qui  « s’y connaît en bagnole », ou lui-même venir regarder sous votre capot ! Et là, vous lui donner votre portable et votre adresse ! Après, ça sera à vous de le remercier comme il se doit. Pour le pote qu’il a amené vous offrez une bonne bouteille et pour lui un bon restau, après tout, il a servi d’intermédiaire. Si Roméo se propose juste de vous fournir l’adresse d’un bon garagiste, c’est déjà gentil, peut-être qu’il n’y connaît vraiment rien en voiture. Dans ce cas, il vous demandera votre mail pour vous envoyer l’adresse du garage « où son père va, et où il a toujours été satisfait, en plus ils lui font des ristournes ». Vous devrez, après avoir fait réparer votre pseudo panne, remercier Roméo pour les conseils, s’il accepte, c’est que la démarche n’était pas désintéressé, s’il ne donne plus signe de vie, c’est juste qu’il voulait aider l’amie de ses amis sans arrière-pensées.

 J’espère que ces petits conseils vous seront utiles à l’avenir. Toutefois, ils ne serviront à rien si vous avez à faire à un mec timide. Si c’est le cas, ça sera à vous de faire toutes les démarches. Dites vous que si Roméo est timide, c’est qu’il n’est pas sûr de lui, pas sûr de plaire et de savoir séduire, donc il n’engagera aucune drague de peur d’accentuer sa mauvaise estime de lui si vous refusez. Les mecs timides osent rarement regarder les filles qui leur plaisent dans les yeux, c’est pareil pour les nanas timides, ça sera le signe à chercher pour vous. Si Roméo parle assez facilement avec les autres filles mais engage peu la conversation avec vous, ce n’est pas que vous êtes forcément disgracieuse (vous n’êtes pas moi !), c’est que vous le troubler. Il faudra donc que vous l’invitiez à prendre un café un de ces jours ; il sera flatté qu’une fille s’intéresse à lui, son estime de lui va augmenter, après tout, il arrive à plaire même si la fille n’est pas un canon ! Et il acceptera votre rencart.

Situation n°2 : votre collègue de travail.

 Un de mes collègues de travail a dragué sous mes yeux durant des mois une collègue commune, qui était en couple et avait un enfant ; j’ai eu tout le loisir de bien observer. Cela s’est révélé payant pour l’homme puisqu’il est parvenu à ses fins et vit maintenant en couple avec celle qui était tant convoitée.

La première chose que j’ai constaté c’est que Roméo (continuons de l’appeler ainsi), était continuellement, quotidiennement, indubitablement à la machine à café en même temps que Juliette (je ne fais pas dans l’originalité quant au choix des prénoms). Il se débrouillait pour avoir les mêmes pauses, il l’a guettait pour avoir l’opportunité de lui offrir un café. Cette dernière se sentant redevable, lui en offrait un à son tour le lendemain. Pour brouiller les cartes, Roméo me proposait aussi de me payer mon café quand il en proposait un à Juliette mais je voyais bien qu’il n’attendait rien de moi en retour, il se montrait poli car j’étais dans les parages et cela aurait paru suspect qu’il n’offre sa boisson qu’à une seule collègue, au demeurant en couple et donc inaccessible. Ils ont joué à ce petit jeu pendant plusieurs mois, surtout que durant la dégustation de ladite boisson, ils en profitaient pour discuter ensemble de tout et de rien.

Deuxième point, un peu vexant pour ma pomme, si Roméo était en train de parler boulot avec moi, dès qu’il voyait Juliette il s’interrompait pour se diriger vers elle et lui parler. Je me retrouvais comme une conne, plantée là, toute seule, alors que je n’avais pas terminé de discuter, moi ! Donc, si un collègue en pleine discussion s’arrête pour venir vous parler soi-disant pour le travail, alors qu’il n’y avait rien d’urgent, en fait, vous pouvez être assurée que vous lui plaisez.

 Troisième point, les échanges de mails sont l’occasion de créer un contact. Roméo envoyait des « mails boulots » à plusieurs collègues mais ceux destinés à Juliette était plus amicaux puisqu’il en profitait pour prendre de ses nouvelles après avoir évoqué le travail. Ça s’est même transformé en envoie de messages instantanés. Donc, si vous remarquez qu’un collègue fini toujours ses « mails-travail » par un mot gentil ou par vous demander comment vous allez, ou qu’il profite de ce courriel pour vous envoyer des vidéos rigolotes ou des diaporamas sympas, c’est qu’il souhaite que vous réagissiez positivement. Il espère que vous direz que vous avez eu une semaine difficile, comme ça il pourra vous inviter pour un café, mais cette fois-ci en dehors de votre lieu de travail. Il souhaite également que vous commentiez sa vidéo humoristique pour permettre un échange moins formel, plus personnel.

Quatrième point, j’ai remarqué que Roméo s’installait systématiquement à la table de Juliette, à la cantine. A aucun moment, il ne s’est assis à une autre table, loin d’elle, vraiment à AUCUN moment, excepté si toutes les places étaient prises.  Donc, la combinaison de tous ces éléments doit vous permettre de savoir si votre collègue de boulot vous drague.

Comment réagir maintenant ? Si vous êtes intéressée, vous devez engager ce « mimétisme subtil » que j’ai évoqué précédemment. Il vous offre un café, vous lui en payez un en retour. Il s’assoit à votre table, vous faîtes la même chose le lendemain, ne vous dîtes pas que peut-être, c’est votre imagination qui s’emballe, que vous vous faites des films. Au pire, s’il ne vous draguait pas, il ne verra rien d’autre dans votre déjeuner qu’un repas entre collègues, au mieux, il y verra un signe d’encouragement surtout s’il y avait plusieurs chaises de libres et que vous avez choisi de vous asseoir au plus près. Pour lui, ce sera le signe que vous êtes réceptive à ses avances et il en profitera pour vous inviter à un rendez-vous. S’il vous envoie des mails humoristiques, faites de même, s’il est intéressé par votre petite personne, il saisira cette opportunité pour vous écrire sur des sujets qui n’ont pas trait au travail.

 Dans le cas de mes collègues, Roméo a fait des avances plus qu’explicites lors d’un pot de fin d’année, donc soyez irrésistible lorsque votre boulot organise ce genre d’événement. Juliette y a répondu favorablement et a largué le père de son enfant.

 Il est difficile au quotidien de trouver une personne à aimer qui saura vous aimer en retour, surtout quand le choix se fait initialement sur des critères physiques et que l’on ressemble de très près à un ban de thons comme moi. Moi, j’ai épousé mon meilleur ami, je trouvais que l’on avait tellement de points communs, de goûts communs que cela en était troublant. A partir de quand l’amitié se transforme-t-elle en amour ? Difficile à dire. Un jour je me suis rendue compte que je préférais être avec mon meilleur ami qu’avec un autre mec, je me suis donc lancée, mais par écrit, je n’avais pas trop de courage. Je lui ai donc envoyé une lettre (alors qu’on se voyait quasiment tous les jours) dans laquelle je lui demandais de sortir avec moi. Il ne m’a pas répondu pendant un mois, puis il est venu chez moi et on a discuté, lui aussi m’aimait beaucoup mais était-ce une amitié très profonde ou un amour naissant ? On n’était pas vraiment attiré physiquement l’un par l’autre, mais plutôt moralement et intellectuellement. On a décidé de se lancer, et ça fait 10 ans que ça dure. Maintenant je le trouve très mignon mais il faut dire que j’ai refait complètement sa garde-robe et son look depuis et lui aussi me trouve mignonne, il m’adore comme je suis, avec ma culotte de cheval et mon nez ! Comme quoi il ne faut jamais désespérer et surtout, il faut oser.

Bises à toutes.